Accueil Actualités Showbiz: Amaral, un zouglou revendicatif

Showbiz: Amaral, un zouglou revendicatif

41
0
Partagez

Le chanteur ivoirien Amaral d’Afrik, l’une des stars de la nouvelle vague zouglou, fait parler de lui avec son tube « Pays-là est Joli » et « ils ont menti », qui parle au coeur de tout le continent africain, car il a les mots justes pour décrire nos maux. Le ton est ironique mais la méthode est descriptive et réaliste, autant d’hommage à la mouvance zouglou dans laquelle la chanson et son auteur se classe. L’ironie est déjà dans le titre énoncé sous la forme d’un oxymore dont les deux propositions, s’excluent et s’appellent réciproquement. Le pays est joli s’oppose au cri de famine du peuple dont le ventre est vide. Cette ironie, à l’instar de l’absurdité qui la sous-tend, est propre à la philosophie zouglou, qui est une philosophie de l’absurdité conviviale du quotidien africain post-indépendance. Le zouglou est un genre musical populaire et urbain né en Côte d’Ivoire. Il relate les réalités sociales diverses vécues par la jeunesse ivoirienne et porte tantôt des messages humoristiques, tantôt des messages politiques, ou bien, plus souvent, délivre des conseils sur la vie. Sa philosophie est basée sur la culture de la résistance, par l’amour, l’amitié, et la fraternité ; elle prône l’idéal de la justice et de la paix.

Christian G


Partagez