Accueil Actualités Economie: Une nouvelle centrale électrique bientôt construite à Jacqueville

Economie: Une nouvelle centrale électrique bientôt construite à Jacqueville

60
0
Partagez

L’État de Côte d’Ivoire et le Groupe Eranove ont signé le mercredi 19 décembre 2018, une convention de concession pour une centrale électrique. Dénommée Atinkou ou Ciprel 5, elle sera construite dans la commune de Jacqueville.

D’une capacité de 390 mégawatt (MW) pour un coût avoisinant 248 milliards de FCFA, cette centrale permettra d’augmenter la capacité de production de la Côte d’Ivoire estimée en 2017 à 1.975 MW. La construction de l’ouvrage a été confiée à la Compagnie Ivoirienne de Production d’Electricité (CIPREL), opérateur leader de la production électrique en Côte d’Ivoire et filiale du groupe Eranove.

Atinkou ou Ciprel 5 utilisera la technologie du « cycle combiné » gaz-vapeur qui augmente l’efficience énergétique. Cette centrale réalisera un saut technologique en introduisant les premières turbines à gaz de classe F en Afrique Subsaharienne. Ces innovations permettront notamment de produire plus d’électricité sans consommation additionnelle de gaz permettant la préservation de l’environnement en réduisant le rejet de CO2 dans l’atmosphère.

La construction de Ciprel 5 s’inscrit dans le cadre d’un partenariat public-privé. « Cette centrale s’intègre dans la volonté de l’État de renforcer les moyens de production d’électricité sur le territoire par le biais de nouvelles unités confiées à des partenaires privés expérimentés pour permettre à la Côte d’Ivoire de doubler sa capacité énergétique en atteignant 4 000 MW à l’horizon 2020 et de conforter sa position de hub énergétique dans la région », a expliqué le Ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Énergies Renouvelables, Monsieur Abdourahmane Cissé.

La Côte d’Ivoire fournit déjà de l’électricité au Ghana, au Togo, au Bénin, au Burkina Faso et au Mali. A terme, le pays prévoit de fournir de l’électricité aux autres pays limitrophes.

Le projet Atinkou / Ciprel 5 représente 2 500 emplois directs en phase de construction et 100 emplois directs en phase d’exploitation.

rti.info


Partagez