Accueil Emission TV Brand New: Alkpote – Nautilus (Clip officiel) ft. Kaaris

Brand New: Alkpote – Nautilus (Clip officiel) ft. Kaaris

0
0
Partagez

[Intro : Alkpote & Kaaris]
Tounsiris-Kaa
Octo-pute, aqua-pute, cara-pute, hydro-pute, pute, pute

[Couplet 1 : Alkpote]
J’me suis levé à douze heures, je recherche de la douceur
Deux ou trois pas d’zouker, j’fais pleurer ta chatte chou-fleur
L’Empereur le baroudeur, le partouzeur, ces chiennes me connaissent par cœur (pute)
J’vais pas leur faire de faveur, soixante-cinq centimètres de largeur(woah)
J’pénètre la shnek de ta sœur, je suis le maître-nageur
J’lève le majeur et t’es vert de trouille, sers-toi d’ton glaive avant que le fer ne rouille
Une grosse paire de couilles, plongée sous-marine dans une mer de mouille (splash)
Rolex Submariner avec la loupe Cyclopesur mes chicots pourries, j’ai mis des clous d’girofle
Je suis posé tranquille devant le four, j’sirote de l’alcool fort, dans ma fonce-dé, je tourbillonne
Assis dans le square, mec, on squatte le hall (hall) avec tous ces anciens qui parlent de taule (taule)
J’ai le même charisme que Charles de Gaulle (Gaulle), j’ai passé l’casting et j’n’ai pas le rôle (pute)
Je dribble tout l’monde et puis, je marque le goal (goal), j’réussirai avant qu’une balle me frôle
Les chattes miaulent et moi, je nage le crawl (pute) dans de la cyprine faite à base de gnôle (splash, splash, splash, splash)

[Pont : Alkpote]
Tu reconnais plus l’champion, mec, j’te la mets juste dans l’fion (juste dans l’fion)
Cette pute veut que tous les mois, je lui paie une pension (double pute)
J’suis dans l’aquarium, la fumée reste en suspension (suspension)
La machine est en surtension, j’ai b’soin d’une subvention (pu-pu-pu-pute)

[Refrain : Alkpote]
C’est nous les méchants, les grands requins blancs, les rois d’l’océan
Le Léviathan avale mes enfantsPoséidon polit mon tridentMoby Dick
Pluie d’cyprine et tsunami, j’suis posé dans l’sous-marin (splash)
Je fuis toutes les zones arides, j’navigue sur des doux vagins (splash, splash)
C’est nous les méchants, les grands requins blancs, les rois d’l’océan
Le Léviathan avale mes enfants, Poséidon polit mon trident, Moby Dick
Pluie d’cyprine et tsunami, j’suis posé dans l’sous-marin
Je fuis toutes les zones arides, j’navigue sur des doux vagins (splash, splash, splash, splash, splash).

 


Partagez