Accueil Actualités Internationales Lenny M’bunga : « Il faut combler la carence de connaissances sur...

Lenny M’bunga : « Il faut combler la carence de connaissances sur l’Afrique »

7
0
Partagez

Il est l’une des figures montantes de l’humour en France. Depuis quelques mois, son premier spectacle, Diasporalement vôtre*, remporte un joli succès à l’Apollo Théâtre à Paris. Un public plus large a pu le découvrir en première partie de son confrère Fary à Bercy en mars dernier, ainsi qu’en ouverture du concert de Lauryn Hill, moment tumultueux qui lui a inspiré un sketch. Avec son one man show, Lenny M’bunga a réalisé l’aspiration de ses débuts : être plus que « marrant ». Dans la lignée d’un Mamane, par ses références historiques et ses analyses de l’actualité, il défend une vision plus juste de l’Afrique, de son passé, de ses cultures, de sa place dans le monde. Croisant son expérience personnelle et sa réflexion sur le collectif, pointant les absurdités, il questionne la place des Noirs dans la société française, les clichés, hérités de l’histoire, qui perdurent encore, le lien de la diaspora avec le continent et sa quête « d’africanité »… Réussissant, avec ces sujets sérieux, à provoquer des « barres de rire » chez les spectateurs, éveillant leur curiosité, il n’hésite pas à les solliciter pour échanger. Pour alimenter ses textes fouillés et étancher sa soif de connaissances, l’humoriste passe des journées entières à dévorer les ouvrages de sa librairie parisienne favorite, Tamera, dédiée à l’Afrique. Entre deux lectures, il s’est confié au Point Afrique.


Partagez